Rechercher

Soins POST COVID-19:



Nous utilisons le Threshold IMT. Le patient inspire contre résistance et ne reçoit de l'air que s'il arrive à dépasser 50% de la force de la résistance pré-réglée lors du bilan.

Tous les patients passés par une réanimation longue ont un diaphragme affaibli, mais beaucoup l'ont aussi sans avoir été même hospitalisé. Cette technique nous aide beaucopup, car le patient utilise moins d'énergie pour ventiler parce qu'il est plus efficace, et sa sensation d'essoufflement est fortement améliorée.


Recrutement/ désencombrement poumon profond.

Via des techniques ventilatoire adaptées, accompagnées de postures et d'aide à l'inspiration douce.


Réentrainement cardio-pulmonaire:

L'idée est de faire travailler le patient pour augmenter ses réserves cardio-pulmonaires.

Cela améliore toutes les composantes d'adaptation à l'effort et contribue à diminuer les besoins en O2.

Soit en le faisant travailler en endurance aux alentours de son seuil ventilatoire, c'est à dire qu'il travaille avec une dyspnée autour de 3 de l'échelle de Borg modifiée.

Soit, en fractionné, c'est à dire une courte période de travail avec une dyspnée 5, suivi d'une phase de repos, répétées plusieurs fois. Cette modalité est mieux tolérée par les patients les plus faibles, et leur donne moins de fatigue.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout